poetry and prose

letters

music

theatre
e
about him
 
  

Entre revenants / et mafieux
  
  




Un jour, j'invitai trois de mes amis (deux hommes et une femme) pour célébrer une fête. La veillée se termina tard, à 3 h du matin. Un grand chat avec d'énormes moustaches que j'appelais «le maitre de la maison» m'avait été légué par sa maitresse. Je lui trouvais un regard plein d'intelligence et de sagesse. Je lui donnais des tranquillisants dont il semblait bien apprécier l'odeur. Je me rappelle encore comment je me réveillai terrorisé au beau milieu de cette nuit-là.

J'avais fait un cauchemar qui avait toutes les apparences de la réalité si bien que les yeux ouverts, je ne pouvais plus distinguer entre sommeil et réveil. Dans mon rêve, je me voyais nettement dans mon lit, je voyais aussi mon ami qui dormait sur un canapé dans la même chambre, le portrait au mur, le chat rôder autour de moi...Brusquement quelque chose de lourd tomba sur ma poitrine. Je risquais m'étouffer. Complètement paralysé, je ne pouvais ni bouger ni articuler un mot ; c'était à peine si je pouvais former une phrase sous forme de râle : «Qu'est-ce qui se passe ici ?» Puis le chat sauta sur mon cou et planta ses griffes, aussi impressionnantes que celles d'un tigre, dans ma gorge qu'il essayait de déchirer. Ce fut alors que je sortis de mon sommeil.



- 2 -
  
 Page 
 
copyright © Sergiy Ivanov